AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQCalendrier

Partagez | 
 

 Faction : Les Anabaptistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thomas Dole
Admin


Messages : 71
Date d'inscription : 05/04/2016
Age : 26

MessageSujet: Faction : Les Anabaptistes    Ven 28 Oct - 2:54


Non nobis Domine ;
Sed nomini tuo da gloriam

Histoire

L'Apocalypse a anéanti beaucoup de religions, et de nouvelles sont apparues. Mais tout n'a pas disparu : Avant, en Europe, presque tous les villages avaient une église, et les vieilles croyances chrétiennes ont plus ou moins subsisté.

C'est dans le Pays de Galles qu'un jeune garçon instruit par une petite communauté autonome et pacifique, cachée dans les montagnes, que naît un fils de berger, Owen Driscoll. Owen se voit prodiguer une éducation dans la lecture et dans la religion par une petite communauté de témoins de Jéhovah qui ont survécu à l'Apocalypse et gardé leurs traditions.
Un jour, âgé de 14 ans, Owen est attaqué par un monstre qui voulait s'en prendre à ses moutons ; Le combat est âpre, et la bête lui arrache un bras et la moitié de son visage.
À l'âge de 17 ans, alors qu'il va aider un de ses moutons tombé dans un précipice, il s'effondre dans une grotte et y reçoit un message de Dieu tout-puissant, qui lui dit que son travail est d'unifier le monde entier derrière un message : Dieu est encore vivant, et demande le retour de son Règne. Owen étant un homme juste, bon, et résilient, il est le Prophète choisit pour diriger les autres.
Il devient, en ce jour, le Prophète Sammael. Et en récompense, Dieu décide de le rendre miraculé. Lorsque Sammael revient aux siens, il a à nouveau un bras et la totalité de son beau visage. Impressionnés, sa famille et les siens sont les premiers à se convertir, ce qui provoque la haine des Témoins de Jéhovah qui les prennent pour des hérétiques et des apostats. En vengeance, ils décident d'attaquer le village et d'en brûler les habitants ; Sammael et les siens sont obligés de suivre.

Commence alors un long, long périple pour commencer la conversion des âmes des européens. La conversion britannique ne sera qu'un succès en demi-teinte, mais Sammael parviendra, grâce à de multiples miracles, à prodiguer son enseignement et partager la bonne nouvelle. Ce sera également une victoire partielle en France et en Allemagne, où les autorités locales cherchent à le chasser.
Mais ce sera une très grande victoire en Italie.

L'Italie, cachée derrière les Alpes irradiées, est une terre magnifique, qui s'est plutôt bien rétablie après l'Apocalypse, étant le lieu de naissance d'une nouvelle faune et d'une nouvelle flore, et surtout d'humains « innocents ». Ces humains-là ont oublié le langage de leurs ancêtres, et étaient réduits au rang d'indigènes qui vivaient de la chasse et de la pêche. Sammael fonda la ville de Sion en Italie, éduqua les tribaux, les soigna, et les transforma en ses plus grands fidèles.
Mais en retournant en France pour continuer son travail, quelque chose d'horrible se produit. Des légionnaires se saisissent de lui et un tribunal criminel local le condamne à mort pour trouble à l'ordre public. De nombreuses conspirations circulent ; Certains disent que ce serait les Témoins de Jéhovah, énervés de voir leurs troupeaux se convertir en masse, qui auraient corrompu le sénateur local pour qu'il se débarrasse de Sammael ; D'autres pensent que ce serait l'Empereur lui-même qui aurait demandé sa mort à cause de révoltes d'esclaves.
Sammael est torturé et crucifié. Puis, une fois mort, son cadavre est brûlé avec sa croix et toutes les reliques, avant d'être dispersé en mer.
Mais au lieu de détruire sa religion, cela ne fait que l'amplifier ; Il obtient très vite une réputation incroyable de martyr et de saint. Ses anciens disciples décident d'unir leurs forces. Ils élisent un Augure, un chef du clergé qui réside en Sion et qui unit derrière lui toutes les congrégations anabaptistes. Commence alors le règne du Royaume de Dieu, des conversions de masse, et même des révoltes religieuses.

Les Anabaptistes fondent des églises en France et en Hispanie. En 2101, l'armée française, pressée par l'Empereur, décide de déclarer la foi anabaptiste comme une secte illégale, démolit les églises qu'ils ont construit et envoie une Légion traverser les Alpes pour y mettre fin. La Légion doit traverser les montagnes enneigées et irradiées, puis une forêt luxuriante pleine de mutants, afin d'atteindre Sion, qu'ils mettent à sac. Mais même après cette « victoire », la Légion est anéantie par l'usure, démoralisée, fatiguée, et détruite par les raids constant que des tribaux convertis et des chevaliers de la foi leur mènent. De 3000 soldats qui sont partis de France, seuls 200 reviennent sur leur terre d'origine.
Finalement, quelques années plus tard, l'Empereur est obligé de se raviser et de casser son ancien édit. Les anabaptistes sont tolérés en France.

En 2116, un chef psychotique du nom de Slendic se convertit à la foi Anabaptiste. Les Balkans commencent tout juste à être pacifiés et unifiés derrière ce taré meurtrier et génocidaire qui a décidé de se faire pardonner de ses péchés.

Organisation

Les Anabaptistes sont construits autour d'un clergé organisé et hiérarchisé. Le prêtre local qui dirige une paroisse, l'archevêque qui dirige une cathédrale, et l'Augure qui vit à Sion sont tous unis par une chaîne qui ne peut être facilement brisée. Il s'agit du « clergé séculier », qui vit pour aider et guider la masse des fidèles et permettre la conversion des foules. De plus, il existe des ordres, des communautés de moines qui répondent également à l'Augure, qui composent le « clergé régulier » ; Ainsi, de nombreux ordres-missionnaires ou d'ordres de chevaliers servent eux aussi à propager la volonté de Dieu.

L'Augure est le chef suprême et le descendant du discipline préféré de Sammael, Abel. Il est élu par un collège de Cardinaux mais règne presque tout seul, prenant les décisions qu'il estime bonnes pour la totalité des congrégations. Pour les décisions les plus graves et les plus importantes, il peut réunir des conciles où se présentent les évêques.
L'Augure a de nombreux pouvoirs à sa disposition. Le plus puissant est l'excommunication, qui lui permet d'exclure un membre de la communauté jusqu'à ce qu'il se pardonne, et pire encore, l'anathème, qui est, suite à un procès religieux, la possibilité d'ordonner la mise à mort de quelqu'un.

Règles et lois

Les Anabaptistes sont des chrétiens extrêmement fondamentalistes. Leur philosophie est très simple ; L'Apocalypse prédite par Saint-Jean est arrivée, et Dieu a décidé d'anéantir la Terre. Depuis, la Terre est un purgatoire, une sorte de mini-enfer pour punir les pécheurs. Mais Dieu a décidé de montrer sa clémence en envoyant Sammael le prophète, censé guider les hommes vers la rédemption et le salut. En le tuant, les hommes ont une fois de plus montré leur voie pécheresse, et ce n'est qu'en vivant une vie bonne que l'on pourra espérer retrouver le paradis.

Tous les fidèles anabaptistes doivent recevoir les sacrements. Comme leur nom l'indique, le seul vrai baptême, reconnu, est celui volontaire fait à l'adolescence ; Le baptême de nouveau-né n'est donné que pour donner un peu de paix à l'innocent et lui permettre de trouver le paradis s'il est victime d'une mort infantile.
Les anabaptistes ne trouvent le salut que dans l'Église. Ils doivent assister aux messes et prier tous les jours. Ils doivent donner de l'argent aux pauvres. Il est très facile de devenir anabaptiste et de voir toutes ses fautes pardonnées et lavées, mais cela ne marche qu'une seule fois. Un fidèle qui a décidé de s'éloigner du droit chemin est puni avec la plus grande sévérité. Les banquiers qui pratiquent l'usure sont vidés de leur sang, les voleurs ont leurs mains coupées, les homosexuels sont castrés. La peine de mort reste très exceptionnelle, mais elle n'est jamais exclue. Pour éviter d'en arriver à cette extrémité, il est nécessaire de se confesser à son prêtre local.

Les anabaptistes ont servi à enrichir tous les lieux où ils se sont implantés. Ils ont même ouvert une énorme université des sciences à Sion, qui est sans doute le plus grand lieu d'enseignement du monde post-apocalyptique.

Les traqueurs et les anabaptistes ont une relation très amour-haine, divisée entre une rivalité importante et un respect mutuel. De nombreux traqueurs sont également anabaptistes.

Forces



Si l'Église peut compter sur des ordres de chevaliers, des terres remplies de fidèles, et de l'argent pour engager des mercenaires, ses plus grands soldats sont sans aucun doute les prêtres. Du plus humble au plus important, tous les membres ordonnés du clergé reçoivent une éducation religieuse, médicale, littéraire, mais surtout militaire. Il est attendu de tous les prêtres de défendre leurs villages et leur troupeau face aux mutants et aux psychotiques. Ils peuvent se révéler d'excellents tacticiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiem-rpg.forumactif.org
 
Faction : Les Anabaptistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Horreur et Putréfaction [Pv : Altiel]
» Choix d'une faction
» Votre faction dans Divergente
» Quelles factions pour infinity choisseriez vous?
» Forgotten pendant ► Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem :: Homo Novus :: Encyclopédie :: Factions-
Sauter vers: