AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexionRechercherFAQCalendrier

Partagez | 
 

 Un peu de Background

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathusalem



Messages : 42
Date d'inscription : 12/09/2016

MessageSujet: Un peu de Background   Mer 4 Oct - 14:05

Les Vigiles, le Psionisme et la Trame.

Les choses sont extrêmement simple :
Dieux et Démons existent. Paradis et Enfer existent. Et tout cela dans un autre plan d'existence, totalement immatériel et énigmatique : la Trame psionique.
Cette Trame est là où vont les âmes humaines après la mort de leurs corps physique. La Trame se trouve être alimentée par les émotions humaines. Les esprits démoniaques se nourrissent et croissent en puissance grâce à la haine, la peur et le péché aux contraires des esprits bienveillants qui eux trouve leur pouvoir dans l'amour, la paix ou encore l’abnégation dont sont capables les êtres humains.

Ces esprits peuvent être invoqués par des dons, des sacrifices ou encore des prières. D'où la création du Temple, une institution religieuse administrant le culte en Babylie et en Levantine.
Chaque âme humaine devient un de ces esprits une fois dans la Trame, bonne ou malveillante, puissante ou non, tout dépendra de l'énergie (ses émotions) déployés durant son existence physique.

Les Vigiles de la Sainte Mosquée eux sont un ordre d'une ancienne origine, bien avant la Fracture. Ils sont les humains ayant reçu divers dons psionique : guérisseurs, voyant et clairvoyant, mages de tout pouvoirs. Mais avoir le Don est à double tranchant car si l'on s'expose aux esprits c'est autant aux dieux qu'aux démons. Ainsi les Vigiles sont éduqués et entraîné à explorer la Trame et à en contrôler leur pouvoir dans le bien de l'Humanité car, bien avant la création de l'institution de la Sainte Mosquée, l'on dit que certains psychonautes usaient de leurs pouvoirs pour servir les démons...



Les Traqueurs.

L'Ordre des Traqueurs d'Orient est née durant la période de trouble qui suivit la Fracture. Un trouble interne au Krak, ancien quartier général de l'ordre dans les Alpyrénées.
Car à l'origine (et cela seuls un cercle restreint de traqueurs le savent) l'Ordre des Traqueurs n'avait pas seulement pour but de chasser et éliminer les monstres infestant le monde, mais aussi l'extermination systématique de toute personne à potentiel psionique.

Tant bien même que leur fondateur était un psychonaute, tout comme Sainte Carmen. Situation antagonique entre une ligne conservatrice et bornée et une autre réformatrice, acceptant ses erreurs et bien décidée à faire alliance avec les Vigiles, plus grand regroupement de psychonautes.

Beaucoup restèrent dans les Alpyrénées et peu partir.
L'Ordre d'Orient prospérant alors que le Krak périclita.


Les Traqueurs basèrent leurs nouveau quartier à Babel, tout en construisant diverses commanderies sur un large territoire comme il était d'usage dans l'ancien ordre. Toujours vêtu de noir et d'épée bâtarde, leur symbole, le marteau inversé, fusionna avec celui des Vigiles, la main de Fatma, fondatrice du groupe psychonaute.
Les Traqueurs prirent pour mission de purger les territoires du royaume de la moindre trace de monstres. Chose accomplie en un demi siècle de lutte. Puis de garder le danger hors des frontières, opérant pour cela de nombreuses expéditions de chasse dans les montagnes du Zargos, et dans les plaines du Nord, détruisant les nids, tuant les meutes et perdant par là même nombres de valeureux traqueurs.

Mais les Traqueurs avaient une autre mission, étrangement proche de celle de l'ordre originel. Ils étaient chargés de s'occuper de tout éléments psychonaute dissident. Aucun Vigiles ne se trouve hors de portée de la tentation démoniaque. Il arriva ainsi bien souvent que des psychonautes dissidents apparurent au seins même du royaume. Comme il existait des psychonautes en dehors des frontières, refusant d'entrer dans l'ordre des Vigiles.
Ces personnes là, hérétiques, se faisaient arrêter par les traqueurs et étaient amenées à être jugées par la Sainte en personne.

Le Jugement étant un moment important dans la vie de la citée de Tell'Azir, ameutant quantité de foules. Durant ce jour, une poignée de psychonaute hérétiques étaient amenées en haut du Phare de la citée. Face au cube, représentation de la force de la Sainte en personne dans le monde physique, ceux ci se trouvaient juger par Carmen. Les justes étant épargnés, les hérétiques mourant, pris d'effroyables convulsions.

Mais depuis une décennie, alors que la Reine Niris décida de fermer les frontières du royaume et d'étendre la puissance de la police de la foi, les effectifs des traqueurs et les ressources alloués à la Sainte Mosquée, siège de l'institution des Vigiles, les Traqueurs cessèrent de ramener des psychonautes hérétiques. Tout au plus étaient ils chargés d'en retrouver un lors d'année riche en prise. Ainsi le Jugement n'eut plus lieu de se tenir et les Traqueurs se contentèrent de rester à des missions de chasse aux monstres proche des frontières du royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un peu de Background
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BACKGROUND] Karak Azgal
» "Background"
» Un Background qui bouge !
» Background des Villages
» Background de Hulin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem :: Dilacerant :: Chronologie et Background-
Sauter vers: